La bactérie a aussi été identifiée à Madrid (autour d'un olivier)[26]. Une campagne de communication est engagée par le ministère de l'agriculture pour inviter le grand public à ne pas « faire voyager » les plantes pour éviter de risque de dissémination de la maladie[12]. La biologie de son nouveau vecteur biologique (Xylella fastidiosa) a beaucoup progressé depuis 2000, grâce à la mise en commun d'importants moyens de recherche par le « California Department of alimentation and agriculture » et plusieurs universités américaines[30]. Cette mystérieuse bactérie qui décime les oliviers du sud de l'Italie (, Référence, université de Californie UC Riverside, Autorité européenne de sécurité des aliments. En mai 2018, la Commission européenne saisit la Cour européenne de justice pour le manque d'effort du pays pour stopper la progression de cette bactérie[26]. It became a real threat to California's wine industry when the glassy-winged sharpshooter (GWSS), native to the southeast United States, was discovered in the Temecula Valley in California in 1996. [21], The cycle in olives has been called olive quick decline syndrome (OQDS; in Italian: complesso del disseccamento rapido dell'olivo). X. fastidiosa subsp. Cold winters can limit the spread of the disease;[8] as occurs in California, but not in regions with milder winters such as Brazil. [20][22] The disease causes withering and desiccation of terminal shoots, distributed randomly at first but then expanding to the rest of the canopy [22] resulting in the collapse and death of trees. Other scientific names: Grapevine Pierce's disease agent, Xylella fastidiosa subsp. sandyi is thought to have originated in the southern part of the United States of America, and is notable for causing oleander leaf scorch. La maladie des oliviers qui ravage les oliviers du Sud de l'Italie est d'une telle ampleur que l'Italie déclare l'état d'urgence sanitaire sur les oliviers des Pouilles de février 2015 à février 2016[25]. After one to five years, the vine itself will die. Parmi d'autres plantes touchées d'intérêt agricole figure la luzerne cultivée[20]. En 2014 (? Baptisée « phony peach disease » (PPD, échaudure des feuilles du pêcher), cette maladie connaît par la suite plusieurs épidémies, en particulier en 1929, 1951 et 1976, principalement en Géorgie[19]. La N-acétylcystéine a été testée pour ses propriétés anti-adhérentes de la bactérie dans le xylème de ses hôtes et se révèle relativement efficace en laboratoire, en hydroponie ou en fertigation[40]. [1] Many plant diseases are due to symptomatic infections of X. fastidiosa, including bacterial leaf scorch, oleander leaf scorch, coffee leaf scorch (CLS), alfalfa dwarf, phony peach disease, and the economically important Pierce's disease of grapes (PD) and citrus variegated chlorosis (CVC). L’arrêté du 2 avril 2015 modifié le 7 mai 2015 précise les conditions de lutte, de circulation des végétaux et rend obligatoire la déclaration en cas de présence de la maladie. Due to the temperate climates of South America and the southeastern and western coast of the United States, X. fastidiosa can be a limiting factor in fruit crop production, particularly for stone fruits in northern Florida and grapes in California. Le nom de domaine www.xylella-fastidiosa.org, géré par l'université de Californie, fournit des informations pour chaque type de plante et offre un service d'analyse d'échantillon. Pierce (1856–1916; California's first professional plant pathologist) on grapes in California near Anaheim, where it was known as "Anaheim disease". Bien que la luzerne ne soit pas un hôte préféré pour la « mouche pisseuse » (Homalodisca coagulata), il n'en reste pas moins que la luzerne peut jouer un rôle non négligeable dans l'épidémiologie de la maladie de Pierce en Californie[34]. Xylella fastidiosa is an aerobic, Gram-negative bacterium of the monotypic genus Xylella. Le nom générique, Xylella, dérive de xylème et fait référence au fait que cette bactérie est limitée aux tissus vasculaires qui assurent le transport de la sève brute dans la plante. Severe PD symptoms include shriveled fruit, leaf scorching, and premature abscission of leaves, with bare petioles remaining on stems.[4]. Xylella fastidiosa has a very wide host range: as of 2020, its known host range was 595 plant species, with 343 species confirmed via two different detection methods, in 85 botanical families. Cette dernière infecte la vigne et y survit pendant de nombreuses années sans provoquer de symptômes, et constitue un agent de lutte biologique efficace contre la maladie de Pierce[38]. The GWSS spreads PD much more extensively than other vectors. Elle est dans ce contexte favorisant (vastes monocultures de vignes génétiquement peu diversifiées) transportée par un insecte vecteur : la cicadelle Graphocephala atropunctata, appelée « blue-green sharpshooter » aux États-Unis). De même, les lauriers roses, communément utilisés en aménagement paysager en Californie, servent de réservoir pour la bactérie Xylella fastidiosa. Symptoms of X. fastidiosa diseases worsen during hot, dry periods in the summer: lack of water and maximum demand from a full canopy of leaves combined with symptoms due to disease stress infected plants to a breaking point. [6], Any conditions that increase vector populations can increase disease incidence, such as seasonal rainfall and forests or tree cover adjacent to crops, which serve as alternate food sources and overwintering locations for leafhoppers. Avant cela,la bactérie est interceptée dans du matériel végétal en circulation [7] mais l'Europe se sent protégée par ses frontières. La racine principale reste d'aspect normal, mais présente, en section, une couleur jaunâtre avec des striures sombres de tissus morts. Also it was reported by Luis G. Jiménez-Arias in Costa Rica, and Venezuela,[17] and possibly in other parts of Central and South America. Le génome de la souche Mul-MD du mûrier, isolé en 2011 à partir des feuilles d'un mûrier présentant des symptômes de brûlure à Beltsville (Maryland), a également été ébauché en 2013[37]. X. fastidiosa subsp. Fruits of infected plants are small and hard. La bactérie Xylella fastidiosa est un organisme réglementé au sein de l’Union Européenne et est catégorisé en première catégorie des dangers sanitaires en France. Au Portugal un premier cas (2019) concerne un parc zoologique à Vila Nova de Gaia (nord du pays[26]. Un autre signalement, en provenance d'Argentine, concerne une autre sous-espèce, Xylella fastidiosa subsp. La bactérie est détectée en Corse [23] puis en région Provence-Alpes-Côte d'Azur en 2015, dans les Baléares en 2016 [24]. Le CoDiRO (Complexe de dessèchement rapide de l'olivier) est causé par la bactérie Xylella fastidiosa subsp. While distributions of X. fastidiosa–related diseases are mostly limited to the Americas, outbreaks have occurred in Taiwan, Slovakia, and other countries worldwide. [4], Xylella fastidiosa is rod-shaped, and at least one subspecies has two types of pili on only one pole; longer type IV pili are used for locomotion while shorter type I pili assists in biofilm formation inside its hosts. This disease is transmitted by a type of leafhopper (insect) called the Glassy-winged sharpshooter (Homalodisca coagulata). Xylella fastidiosa (Wells et al., 1987) is the xylem-limited bacterium causing Pierce's disease of grapevine and other plant diseases. Ce sont des aérobies strictes caractérisées par une croissance optimale à 26-28 °C et à un pH de 6,5 à 6,9[3]. Sévissant en Californie depuis le début des années 1880, elle avait détruit environ 14 000 hectares de vignobles dans la région de Los Angeles, notamment près d'Anaheim[19]. L'épithète spécifique, fastidiosa, rappelle qu'il s'agit d'une bactérie fastidieuse, c'est-à-dire difficile à cultiver en laboratoire sur milieu artificiel à cause d'exigences nutritionnelles très spécifiques[2]. Within susceptible plant hosts, X. fastidiosa forms a biofilm-like layer within xylem cells and tracheary elements that can completely block the water transport in affected vessels.[3]. Le premier a été celui de la souche 9a5c provoquant la chlorose panachée des agrumes par une collaboration de plus de 30 laboratoires de recherche de l'État de São Paulo au Brésil, et financée par la Fundação de Amparo à Pesquisa do Estado de São Paulo (FAPESP) (pt), fondation créée sous tutelle de l'enseignement supérieur pour développer la recherche scientifique. Xylella fastidiosa is rod-shaped, and at least one subspecies has two types of pili on only one pole; longer type IV pili are used for locomotion while shorter type I pili assists in biofilmformation inside its hosts. When a grape vine becomes infected, the bacterium causes a gel to form in the xylem tissue of the vine, preventing water from being drawn through the vine. Le séquençage du génome de plusieurs souches de Xylella fastidiosa a été réalisé.

xylella fastidiosa common name

Boss Audio Systems Elite Bv765blc, Growing Raspberries In Las Vegas, Solubility Of Nitrogen In Water At Different Temperatures, Motogp Virtual Race 3, Electrickery Vs Blazing Volley, Physics University Ranking Uk,